Le Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 adopte les principes et les pratiques que voici :

  1. Dans tous les aspects de son travail, faire équipe avec les gouvernements et les organismes du Canada, des provinces et des territoires ainsi qu’avec les chercheurs, les autorités de santé publique, les établissements et les professionnels du milieu de la santé et divers groupes dans la population.
  2. Cerner les priorités en matière de dépistage sérologique en restant à l’écoute des besoins en information au pays.
  3. Faire passer la collecte rigoureuse et la diffusion rapide des données avant les intérêts particuliers des individus et des groupes, dans le but d’informer la population et de servir l’intérêt public.
  4. Faire connaître les données scientifiques et les méthodologies les plus solides dans un contexte où l’état des connaissances sur le dépistage sérologique et l’immunité contre le SRAS-CoV-2 évolue rapidement.
  5. Mettre en place des processus cohérents avec les principes d’équité, de diversité et d’inclusion, équitables et transparents, et bien gérer les conflits d’intérêts, afin que toutes les parties intéressées du pays puissent participer aux travaux du Groupe de travail.
  6. En collaboration avec les partenaires, assurer la protection des renseignements personnels lors de la collecte des données et la manipulation sécuritaire des échantillons biologiques.
  7. En collaboration avec les partenaires et dans la mesure du possible, tirer parti des modalités existantes de collecte de données et d’échantillons pour maximiser l’efficacité et éviter les chevauchements.
  8. Prévoir un organe central de coordination qui assurera la conception rapide et la mise en application efficace des études et transmettra leurs résultats sans délai aux publics cibles, soit les décideurs et autres acteurs clés ainsi que la population canadienne.
  9. Favoriser l’adoption de pratiques éthiques et saines et entre les partenaires, de la conception des études à l’application des conclusions, en passant par la diffusion des résultats.
  10. Attribuer la paternité des éventuelles publications scientifiques issues des travaux du Groupe de travail selon les pratiques exemplaires en la matière, tout en veillant à ce que les participants comprennent bien qu’ils travaillent dans l’intérêt public, en vue d’une diffusion rapide de résultats fiables et pertinents.
  11. Travailler de concert avec les entités étrangères compétentes et les organismes internationaux menant des enquêtes et des études sérologiques pour mieux comprendre l’immunité contre le SRAS-CoV-2.
  12. Faire preuve d’ouverture et de transparence dans la communication de la liste des membres de l’équipe de direction et des membres du Groupe de travail ainsi que des activités et des résultats obtenus.