Communiqués de presse et annonces du groupe de travail

Communiqués de presse et annonces du groupe de travail2021-11-02T18:13:00-04:00

CanPath étudiera l’impact et la réponse immunitaire à une infection et à la vaccination contre la COVID-19

L’étude sur les anticorps à la COVID-19 du Partenariat canadien pour la santé de demain (CanPath) prend de l’expansion. Le gouvernement du Canada investit 1,9 million de dollars par l’intermédiaire du Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 (GTIC) du Canada pour financer la prolongation de l’étude actuelle de CanPath sur une plus [...]

1 Décembre 2021|Communiqués de presse|

Retarder la deuxième dose du vaccin à ARNm contre la COVID-19 entraîne une réponse immunitaire plus forte

La première étude évaluée par des pairs en Amérique du Nord portant sur la période entre la première et la deuxième dose des vaccins à ARNm contre la COVID-19 montre qu'un intervalle entre les doses plus long entraîne une réponse immunitaire plus forte. L'étude est financée par le gouvernement du Canada par l'intermédiaire de son [...]

1 Décembre 2021|Communiqués de presse, Travailleurs de la santé|

Un résident vacciné d’établissement de soins de longue durée sur cinq était à risque de contracter la COVID en raison d’un faible taux d’anticorps, ce qui confirme la nécessité d’une injection de rappel

Une nouvelle recherche réalisée à l'Université McMaster, visant à comprendre la réponse immunitaire aux vaccins contre la COVID-19, a révélé que certains résidents d'établissements de soins de longue durée ne présentaient plus de taux d'anticorps élevés plusieurs mois après leur deuxième dose, ce qui appuie directement les décisions gouvernementales de fournir des troisièmes doses.

16 novembre 2021|Communiqués de presse|

Actualisation de l’équipe de direction du GTIC

Compte tenu des conséquences de la pandémie de COVID-19 sur les communautés autochtones, le Groupe de travail sur l'immunité face à la COVID-19 (GTIC) a accordé une grande priorité aux études portant sur des communautés autochtones et la promotion des relations permettant à ces partenariats de prospérer. Étant donné le changement de statut de la Pre Bourassa auprès des IRSC et de l'Université de la Saskatchewan, et de l’incidence de ce changement sur sa capacité à s'acquitter de ses responsabilités au GTIC, la Pre Bourassa a offert de se retirer de son rôle au sein du groupe de travail.

2 novembre 2021|Annonces|

Une nouvelle étude évaluera l’impact de la vaccination contre la COVID-19 sur les Canadiens atteints d’une maladie inflammatoire à médiation immunitaire

Plus de sept millions de Canadiens souffrent de maladies inflammatoires à médiation immunitaire (MIMI) telles que la polyarthrite rhumatoïde, les maladies inflammatoires de l’intestin, le psoriasis et des affections connexes. Il est important qu’ils soient également protégés contre la COVID-19, mais l’efficacité et l’innocuité des vaccins pour les Canadiens ayant ces problèmes de santé n’ont pas été étudiées en profondeur. Le Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 (GTIC) et le Groupe de référence sur la surveillance des vaccins (GRSV) soutiennent une étude nationale qui évaluera l’efficacité et l’innocuité des vaccins contre la COVID-19, ainsi que l’hésitation à se faire vacciner au sein de ce groupe de personnes potentiellement vulnérables.

9 septembre 2021|Communiqués de presse|

Une nouvelle étude pour évaluer l’efficacité du vaccin contre la COVID-19 chez les personnes atteintes d’une maladie rénale chronique

Le Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 (GTIC) et le Groupe de référence sur la surveillance des vaccins (GRSV) annoncent une nouvelle étude, dirigée par des chercheurs de Sunnybrook, qui cherche à mieux comprendre l’efficacité de la vaccination contre la COVID-19 chez les patients atteints d’une maladie rénale chronique.

2 septembre 2021|Communiqués de presse|

Un sondage permet d’en savoir plus sur les Canadiens qui n’ont pas l’intention de se faire vacciner

Un sondage mené à l’échelle nationale révèle qu’au début de la campagne de vaccination contre la COVID-19, la plupart des Canadiens comptaient se faire vacciner, mais que la proportion de personnes prêtes à recevoir un vaccin était moindre dans certains groupes démographiques, notamment les résidents de l’Alberta, du Manitoba et de la Saskatchewan, les personnes n’ayant pas de diplôme universitaire et les Canadiens racisés.

Les résultats d’une étude révèlent des différences subtiles dans la réponse des anticorps des personnes âgées aux vaccins de Pfizer et de Moderna

Les données préliminaires d’une étude financée par le gouvernement du Canada par l’entremise du Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 (GTIC) révèlent des différences subtiles entre les réponses immunitaires de résidents d’établissements de soins de longue durée (SLD) qui ont reçu le vaccin de Pfizer-BioNTech ou de Moderna. Toutefois, la vaccination du [...]

Des chercheurs vont étudier l’efficacité et la sécurité du vaccin contre la COVID-19 chez les patients greffés

Une étude de recherche nationale vient d'être lancée pour étudier l'efficacité et l'innocuité des vaccins contre la COVID-19 chez les receveurs de greffe. Le gouvernement du Canada, par l'intermédiaire de son Groupe de travail sur l'immunité face à la COVID-19 (GTI) et de son Groupe de référence sur la surveillance des vaccins (GRSV), investit plus de 2,84 millions de dollars dans cette étude de recherche, basée à l’University Health Network et appelée PREVenT COVID, pourPRospective Evaluation of COVID-19 Vaccine in Transplant Recipients: A National Strategy.

22 juillet 2021|Communiqués de presse|

Quelle est l’efficacité des vaccins contre la COVID-19 chez les personnes atteintes de cancer, de maladies auto-immunes et d’autres populations vulnérables sur le plan de la santé?

Le gouvernement du Canada, par l’intermédiaire de son Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 (GTIC) et de son Groupe de référence sur la surveillance des vaccins (GRSV), investit plus de huit millions de dollars pour quatre études menées par des chercheurs de l’Hôpital d’Ottawa et de l’Université d’Ottawa. Les études visent à répondre à des questions importantes concernant les vaccins contre la COVID-19, notamment leur efficacité chez les personnes atteintes d’un cancer ou présentant des déficiences immunitaires héréditaires ou liées à des médicaments. L’une des études portera également sur le syndrome post-COVID.

15 juillet 2021|Communiqués de presse|
Aller en haut de la page