Soins de longue durée et aînés

Lisa Barrett

L’immunité chez les résidents d’établissements de soins de longue durée à risque de maladie et de décès liés à la COVID-19 : biomarqueurs immunitaires, fonction immunitaire et fragilité associés aux résultats cliniques de la première et deuxième vague de la pandémie de COVID-19

Lisa Barrett, Université Dalhousie, Santé Nouvelle-Écosse

Cette étude vise à comprendre les facteurs responsables de la vulnérabilité des personnes âgées face aux symptômes graves ou mortels de la COVID-19 et la mesure dans laquelle la vaccination permet d’empêcher la transmission de cette maladie dans les établissements de soins de longue durée.
Sommaire

COVID-19 : Infection et immunité chez les résidents des établissements de soins de longue durée

Andrew Costa et Dawn Bowdish, Université McMaster

Cette étude permettra de déterminer l’efficacité de la vaccination chez les résidents de ces établissements de soins de longue durée et si leur exposition antérieure au virus ou la réponse de leur système immunitaire peut les protéger contre une future infection ou les y rendre vulnérables.
Sommaire Site web de l’étude

Identification des facteurs sous-jacents influençant la réponse immunitaire au SRAS-CoV-2 chez les travailleurs et les résidents d’établissements de soins de longue durée : une étude multiprovinces

Amy Hsu et Marc-André Langlois, Institut de recherche Bruyère

Cette étude examine la réponse immunitaire de 3 500 résidents et de 2 500 membres du personnel de certains établissements de soins de longue durée en Ontario, au Québec et en Colombie-Britannique sur une période d’un an, et nous surveillons leur réponse au vaccin.
Sommaire Site web de l’étude

Résidents des établissements de soins de longue durée : Étude de la réponse immunitaire à la COVID-19 et conception d’un système d’alerte précoce pour prévenir les épidémies

Xiaoli (Lilly) Pang et Chris Sikora, Université de l’Alberta

Cette étude examine comment le système immunitaire des résidents et du personnel des établissements de soins de longue durée de l’Alberta réagit à l’infection par la COVID-19 et aux vaccins.
Sommaire

La pandémie de COVID-19 dans les populations vieillissantes

Parminder Raina, Université McMaster

En s’appuyant sur l’étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ÉLCV), une plateforme nationale de recherche comprenant le recrutement de plus de 50 000 personnes, l’étude ÉLCV sur les anticorps contre la COVID-19 vise à collecter et à analyser des prélèvements sanguins provenant de plus de 19 000 participants de 10 provinces afin d’évaluer la propagation du virus du SRAS-CoV-2 chez les adultes d’un certain âge en fonction de la province, de l’âge et du sexe.
Sommaire Site web de l’étude Voir l’étude sur

Déterminer les effets des vaccins contre la COVID-19 sur les résidents des établissements de soins de longue durée

Marc Romney, Providence Health Care / Université de la Colombie-Britannique

Cette étude vise à déterminer comment les systèmes immunitaires des résidents âgés et du personnel des établissements de soins de longue durée de la Colombie-Britannique réagissent à la vaccination contre la COVID-19.
Sommaire Résultats

IPAC+ Évaluation de l’impact des interventions à l’aide de tests sérologiques et cellulaires comme corrélats de protection au SRAS-CoV-2 parmi le personnel, les résidents et les réseaux de transmission des établissements de soins de longue durée (SLD)

Sharon Straus, St. Michael’s Hospital – Unity Health Toronto

Cette étude vise à comprendre les différents aspects de l’immunité des résidents et des travailleurs des établissements de soins de longue durée ainsi que leur réaction aux vaccins.
Sommaire Site web de l’étude

DISCoVER (Détermination de la gravité du SRAS-CoV-2 chez les personnes âgées) : Réponses à l’interféron de type I et leurs déterminants biopsychosociaux pour guider la gestion de l’infection par le SRAS-CoV-2 chez les personnes âgées des établissements de soins de longue durée

Donald Vinh, Institut de recherche – Centre universitaire de santé McGill

Cette étude adopte une approche globale pour mieux comprendre cette réalité en examinant les facteurs liés au système immunitaire, à la santé cardiovasculaire et à la santé mentale dans un groupe de personnes âgées afin de déterminer ce qui rend certaines personnes plus enclines que d’autres à développer la forme grave de la COVID-19.
Sommaire

Voir nos autres études de recherche financées

Voir nos autres études de recherche financées