Résultats de la recherche du GTIC

Résultats de la recherche du GTIC2022-01-27T09:24:27-05:00

La réinfection par le SRAS-CoV-2 était rare chez les travailleurs de la santé avant l’émergence du variant Omicron

Dans un article de la revue Influenza and Other Respiratory Viruses, la Dre Caroline Quach-Thanh, une chercheuse financée par le GTIC de l’Université de Montréal, et d’autres membres du projet REinfection in COVID‐19 Estimation of Risk (RECOVER) ont réalisé une étude chez des travailleurs de la santé canadiens qui ont déjà été atteints d’une infection par le SRAS-CoV-2 diagnostiquée, pour mieux comprendre la vulnérabilité à la réinfection.

17 mai 2022|Travailleurs de la santé|

Les confinements imposés par la COVID-19 pourraient être responsables de la résurgence du virus respiratoire syncytial pendant la saison creuse

Bien qu’une moyenne de 1 450 cas de virus respiratoire syncytial (VRS) soit signalée chaque année en Colombie-Britannique, seulement cinq cas y ont été déclarés en 2020-2021, en grande partie à cause des restrictions importantes, sinon draconiennes, des interactions pendant les confinements provinciaux.

17 mai 2022|Pédiatriques|

L’infection par le SRAS-CoV-2 pendant la grossesse est associée à un risque accru de résultats cliniques indésirables pour la mère et pendant la période périnatale

D’après une étude financée par le GTIC publiée dans JAMA, l’infection par le SRAS-CoV-2 pendant la grossesse était fortement associée à un risque accru de pronostic défavorable et de prématurité chez les femmes enceintes non vaccinées.

17 mai 2022|Populations géographiques & prioritaires|

Les réponses immunitaires au vaccin à ARNm contre la COVID-19 chez les patients immunodéprimés

Un article désormais publié dans JCI Insight et rédigé par la Pre Anne-Claude Gingras, la Pre Tania Watts et le Dr Vinod Chandran, des chercheurs de l’Université de Toronto financés par le GTIC, démontre la nécessité d’administrer une troisième dose de vaccin à ARNm chez les patients atteints d’une maladie inflammatoire à médiation immunitaire (MIMI).

À la mi-mars, plus du quart des adultes québécois avaient récemment acquis des anticorps liés à l’infection par le SRAS-CoV-2 : les données les plus récentes d’Héma-Québec

Selon une récente enquête de séroprévalence réalisée par Héma-Québec, 27,4 % des adultes de la province ont produit des anticorps acquis par l’infection par le SRAS-CoV-2 entre janvier et la mi-mars 2022, pendant la première vague du variant Omicron.

9 mai 2022|Études de séroprévalence|

La vaccination chez les personnes qui vivent avec une maladie inflammatoire à médiation immunitaire est hautement efficace contre l’infection par le SRAS-CoV-2 et des résultats cliniques graves

Ce texte, rédigé par des membres du secrétariat du GTIC, résume l’article suivant : Widdifield J, Kwong JC, Chen S, Eder L, Benchimol EI, Kaplan GG, Hitchon C, Aviña-Zubieta JA, Lacaille D, Chung H, Bernatsky S. Vaccine effectiveness against SARS-CoV-2 infection and severe outcomes among individuals with immune-mediated inflammatory diseases tested between March 1 and Nov 22, 2021, in Ontario, Canada: a population-based analysis. Lancet [...]

Aller en haut de la page