Des chercheurs, y compris le Pr Ryan Troyer de l’Université Western Ontario, qui est financé par le GTIC, sont à mettre au point un nouveau vaccin qui fait appel à un mode de livraison inoffensif du virus. Grâce à cette approche, la protéine spiculaire du SRAS-CoV-2 peut être présentée au système immunitaire et ainsi lui apprendre à la reconnaître et à prévenir l’infection par le SRAS-CoV-2. Il a été démontré que, dans les modèles animaux, le candidat vaccin est en mesure de conférer une protection contre l’infection et de réduire considérablement l’inflammation pulmonaire caractéristique de la COVID-19. L’article est publié dans PLoS Pathogens.

Faits saillants

  • Un vaccin contre la COVID-19 a été mis au point à l’aide d’un virus vivant qui sert de vecteur de livraison. Le vecteur viral, appelé virus de la stomatite vésiculaire (VSV), a été modifié pour englober les directives génétiques qui permettent de fabriquer la protéine spiculaire anti-SRAS-CoV-2, mais qui la rendent inoffensive chez les humains. Les vaccins qui font appel à un vecteur à VSV modifié ont été utilisés avec succès pour d’autres agents pathogènes, comme le virus Ebola.
  • Deux doses du vaccin contre la COVID-19 à base de VSV administrées à deux semaines d’écart à des souris conféraient des taux élevés d’anticorps IgG spécifiques à la protéine spiculaire anti-SRAS-CoV-2, des anticorps neutralisants et des réponses hautement efficaces aux lymphocytes T. Le vaccin à base de VSV était sécuritaire et ne suscitait pas de réactions du système immunitaire contre le vecteur viral.
  • Les souris immunisées étaient protégées contre l’infection, y compris une maladie grave et un décès, lorsqu’elles étaient exposées à la souche sauvage (ou originale) du SRAS-CoV-2 quatre semaines après la deuxième dose. Il a été démontré que la vaccination réduisait considérablement l’atteinte pulmonaire causée par l’infection par rapport aux souris infectées, mais non vaccinées.
  • Il a également été démontré que le vaccin candidat à base de VSV était sécuritaire et protecteur dans un modèle animal. Les prélèvements de sang ont démontré la neutralisation du SRAS-CoV-2 sauvage et des variants préoccupants alpha, bêta et gamma.

Kim GN, Choi JA, Wu K, Saeedian N, Yang E, Park H, Woo SJ, Lim G, Kim SG, Eo SK, Jeong HW, Kim T, Chang JH, Seo SH, Kim NH, Choi E, Choo S, Lee S, Winterborn A, Li Y, Parham K, Donovan JM, Fenton B, Dikeakos JD, Dekaban GA, Haeryfar SMM, Troyer RM, Arts EJ, Barr SD, Song M, Kang CY. A vesicular stomatitis virus-based prime-boost vaccination strategy induces potent and protective neutralizing antibodies against SARS-CoV-2. PLoS Pathogens. Le 16 décembre 2021;17(12):e1010092. doi : 10.1371/journal.ppat.1010092