Le Dr Pascal Lavoie et la Pre Louise Mâsse de l’Université de la Colombie-Britannique et leur équipe ont publié les nouveaux résultats de leur étude sur la transmission du SRAS-CoV-2 dans les écoles de Vancouver, financée par le GTIC. Dans une prépublication qui n’a pas encore été révisée par un comité de lecture, ils indiquent que malgré la présence des vaccins préoccupants le printemps dernier, le SRAS-CoV-2 était peu transmis dans les écoles, de la maternelle à la 12e année, lorsque des mesures de prévention appropriées étaient en place.

Faits saillants

  • Pendant la période de l’étude (d’avril à juin 2021), 69 cas de COVID-19 ont été recensés chez les élèves et le personnel de la maternelle à la 12eannée.
  • Parmi les cas positifs, 65 (94 %) étaient des élèves, et quatre (6,2 %), des membres du personnel.
  • Chez les 229 personnes considérées comme des contacts étroits de la personne infectée à l’école, trois ont obtenu un résultat positif au dépistage (1,3 %), dont deux étaient asymptomatiques.
  • La majorité des transmissions (90 %) étaient observées dans les ménages.

Les chercheurs ont observé qu’une faible proportion d’enseignants et d’élèves ont contracté le SRAS-CoV-2 en milieu scolaire, même en tenant compte des cas asymptomatiques. En tenant compte de facteurs comme les taux de dépistage régionaux, les mesures de prévention en place et les coûts associés, le dépistage des cas asymptomatiques pourrait être un élément utile d’une stratégie de détection globale – d’autant plus que les tests antigéniques rapides sont de plus en plus accessibles.

Choi A, Mâsse LC, Bardwell S, Zhao Y, Xu YXZ, Markarian A, Coombs D, Watts A, Macdonald A, Dhillon N, Irvine M, O’Reilly C, Lavoie PM, Goldfarb D. Symptomatic and asymptomatic transmission of SARS-CoV-2 in K-12 schools, British Columbia, April to June 2021. medRxiv. Le 20 novembre 2021. doi.org/10.1101/2021.11.15.21266284