Une nouvelle étude pour déterminer combien de Canadiens ont été infectés par le SRAS-CoV-2

Le Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 (GTIC) du Canada soutient une nouvelle étude visant à déterminer combien de Canadiens ont déjà été infectés par le SRAS-CoV-2, le virus responsable de la COVID-19. Ce projet, réalisé par Statistique Canada, sera le premier à utiliser un échantillon représentatif de la population canadienne pour refléter la séroprévalence de la COVID-19 dans le pays entier, à l’échelle nationale, provinciale et territoriale.

Le gouvernement du Canada investit 7 millions de dollars par l’intermédiaire du GTIC dans l’Enquête canadienne sur la santé et les anticorps contre la COVID-19. Dans le cadre de cette enquête, l’équipe de recherche fera parvenir des trousses de prélèvement et des questionnaires à 48 000 Canadiens âgés d’un an ou plus, chez eux, dans les dix provinces et les trois territoires. L’objectif est de déterminer combien de Canadiens ont contracté la COVID-19 et s’ils ont eu ou non des symptômes.

« Selon des études datant du mois de mai portant sur des donneurs de sang en santé, moins de 1 % des Canadiens auraient contracté la COVID-19, mais ce pourcentage est probablement plus élevé maintenant, indique la coprésidente du GTIC, Catherine Hankins. L’étude de Statistique Canada portera sur des Canadiens de tous âges, qui vivent autant en milieu rural qu’en milieu urbain, ce qui nous permettra d’obtenir une estimation fiable de la situation dans la population générale des provinces et des territoires au milieu de cette deuxième vague. »

« L’Enquête canadienne sur la santé et les anticorps contre la COVID-19 s’appuie sur l’expertise mondialement reconnue de Statistique Canada, qui éclaire grâce aux données pour bâtir un Canada meilleur, déclare Anil Arora, statisticien en chef de Statistique Canada. Nous sommes reconnaissants envers les Canadiens qui ont été invités et qui prennent part à cette enquête. Leur participation aidera le Canada à obtenir de nouveaux éléments probants pour mieux combattre la COVID-19. »

« Tandis que la pandémie de COVID-19 a repris de la vigueur, cette étude représente une occasion unique d’effectuer des analyses et une enquête sur un échantillon aléatoire de Canadiens. Nous obtiendrons ainsi un aperçu fiable du nombre de Canadiens qui ont déjà contracté la COVID-19 à un moment précis dans le temps, affirme la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada. Cette étude nous procurera des renseignements importants sur l’ampleur de la transmission, les régions du pays où elle a eu lieu et les populations qui ont été touchées. Nous pourrons alors utiliser ces données, en collaboration avec les provinces et les territoires, pour orienter les interventions en santé publique afin de continuer à lutter contre la maladie dans tout le pays. »

Statistique Canada a déjà commencé à inviter des Canadiens à participer à l’étude et continuera à expédier des questionnaires et des trousses de prélèvement au cours des prochaines semaines. L’équipe de recherche sélectionne les participants à l’aide d’une formule mise au point pour obtenir l’échantillon le plus représentatif possible en fonction des objectifs de l’étude. Pour cette raison, une personne qui n’est pas invitée ne peut pas se porter volontaire pour participer à l’étude. Les participants devront répondre à un questionnaire en ligne qui comprend des questions sur leur profil sociodémographique, ainsi que sur l’exposition à la COVID-19, l’expérience et les symptômes. Les participants doivent ensuite fournir un échantillon de sang par piqûre au doigt (que l’on appelle aussi échantillon de gouttes de sang séché) qui permettra de vérifier la présence d’anticorps contre le SRAS-CoV-2 suggérant qu’ils ont déjà contracté la COVID-19. Les participants pourront connaître les résultats des analyses et recevront des renseignements sur les connaissances actuelles à propos du dépistage d’anticorps.

Au sujet de Statistique Canada

Statistique Canada produit des statistiques qui aident les Canadiens à mieux comprendre leur pays, sa population, ses ressources, son économie, sa société et sa culture. Outre le Recensement que Statistique Canada effectue tous les cinq ans, il existe environ 350 enquêtes actives sur pratiquement tous les aspects de la vie au Canada. Statistique Canada a accéléré la collecte de données devant l’urgence d’obtenir des renseignements pour faire face aux répercussions sociales et économiques de la pandémie de la COVID-19 au Canada.

Statistique Canada s’engage fermement à protéger la confidentialité de tous les renseignements recueillis et à fournir en temps opportun de l’information de qualité élevée et pertinente pour les Canadiens.

Au sujet du Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 

Le gouvernement du Canada a créé à la fin avril 2020 le Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 pour suivre la propagation du virus, autant dans la population générale que dans les populations prioritaires du Canada. Le Groupe de travail a également pour mission de faire la lumière sur la réponse immunitaire au SRAS-COV-2 dans différentes collectivités et populations, ainsi que dans divers groupes d’âge et groupes professionnels au pays. Pour produire cette information, le Groupe de travail fait appel à des experts provenant d’hôpitaux et d’universités canadiens, collabore étroitement avec les autorités de santé publique provinciales et territoriales et mobilise les collectivités et les parties prenantes du début d’un projet jusqu’à la diffusion des constatations. Pour en savoir plus, consultez le site www.covid19immunitytaskforce.ca/fr/

Relations avec les médias

Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19
media@covid19immunitytaskforce.ca
Rebecca Burns

Cell: +1.438.871.8763
Caroline Phaneuf

Cell: +1.514.444.4532

Statistique Canada – Relations avec les médias

Téléphone : +1.613.951.4636

Courriel : statcan.mediahotline-ligneinfomedias.statcan@canada.ca