Communiqués de presse

Les vaccins contre la COVID-19 sont très efficaces chez les personnes atteintes de maladies inflammatoires à médiation immunitaire

Montréal, le 3 mai 2022 – De nouveaux résultats, publiés dans The Lancet Rheumatology, suggèrent que les personnes atteintes de maladies inflammatoires à médiation immunitaire (MIMI) répondent bien à la vaccination et que les vaccins contre la COVID-19 au Canada sont très efficaces pour les protéger contre l'hospitalisation due à la COVID-19. Les résultats de cette étude sont très pertinents pour les personnes vivant avec la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante (un type d'arthrite qui affecte typiquement la colonne vertébrale), le psoriasis (une affection cutanée) et les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) – les quatre populations de patients incluses dans l'étude financée par le gouvernement du Canada par l'intermédiaire de son Groupe de travail sur l'immunité face à la COVID-19 (GTIC).

2022-05-02T17:59:22-04:003 mai 2022|Communiqués de presse|

Des taux de vaccination inférieurs chez les personnes qui consomment des drogues pourraient entraîner des conséquences graves liées à la COVID-19

Vancouver, le 6 avril 2022 – Alors que bon nombre de provinces et de territoires au Canada commencent à assouplir les mesures de protection de santé publique destinées à limiter la propagation du nouveau coronavirus, une nouvelle recherche du BC Centre on Substance Use (BCCSU) et de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) suggère que [...]

2022-04-05T15:44:59-04:006 avril 2022|Communiqués de presse|

Le gouvernement du Canada lance un deuxième cycle d’un sondage national pour évaluer les effets sanitaires de la pandémie de COVID-19

Ottawa (Ontario) | Agence de la santé publique du Canada L’intervention du Canada face à la pandémie de COVID-19 est continuellement guidée par les plus récentes études et données scientifiques. Dans cette optique, le gouvernement du Canada travaille activement avec toute une gamme d’experts nationaux et internationaux pour recueillir des données sur les répercussions [...]

2022-04-01T15:19:12-04:004 avril 2022|Communiqués de presse|

Une nouvelle étude examine la réponse immunitaire et l’hésitation à la vaccination au sein des communautés des Premières Nations

Le Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 (GTIC) et le Groupe de référence sur la surveillance des vaccins (GRSV) soutiennent une nouvelle étude qui sera menée en collaboration avec trois communautés des Premières Nations afin d’examiner l’hésitation à la vaccination, la réponse immunitaire aux vaccins contre la COVID-19 et les résultats [...]

2021-12-06T15:31:48-05:007 Décembre 2021|Communiqués de presse|

CanPath étudiera l’impact et la réponse immunitaire à une infection et à la vaccination contre la COVID-19

L’étude sur les anticorps à la COVID-19 du Partenariat canadien pour la santé de demain (CanPath) prend de l’expansion. Le gouvernement du Canada investit 1,9 million de dollars par l’intermédiaire du Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 (GTIC) du Canada pour financer la prolongation de l’étude actuelle de CanPath sur une [...]

2021-12-01T09:53:48-05:001 Décembre 2021|Communiqués de presse|

Retarder la deuxième dose du vaccin à ARNm contre la COVID-19 entraîne une réponse immunitaire plus forte

La première étude évaluée par des pairs en Amérique du Nord portant sur la période entre la première et la deuxième dose des vaccins à ARNm contre la COVID-19 montre qu'un intervalle entre les doses plus long entraîne une réponse immunitaire plus forte. L'étude est financée par le gouvernement du Canada par l'intermédiaire de [...]

Un résident vacciné d’établissement de soins de longue durée sur cinq était à risque de contracter la COVID en raison d’un faible taux d’anticorps, ce qui confirme la nécessité d’une injection de rappel

Une nouvelle recherche réalisée à l'Université McMaster, visant à comprendre la réponse immunitaire aux vaccins contre la COVID-19, a révélé que certains résidents d'établissements de soins de longue durée ne présentaient plus de taux d'anticorps élevés plusieurs mois après leur deuxième dose, ce qui appuie directement les décisions gouvernementales de fournir des troisièmes doses.

2021-11-16T09:54:14-05:0016 novembre 2021|Communiqués de presse|
Aller en haut de la page