Études de séroprévalence

Une augmentation modérée de la séroprévalence acquise par l’infection au début d’octobre, selon la Société canadienne du sang

D’après la Société canadienne du sang, la séropositivité acquise par l’infection a augmenté modérément, passant de 65,4 % la dernière semaine de septembre à 66,3 % à la mi-octobre, conformément à la circulation continue des sous-variants Omicron.

2022-11-29T10:53:16-05:0029 novembre 2022|Études de séroprévalence|

Les caractéristiques des donneurs de plasma du Québec sont utilisées pour étudier l’immunité contre la COVID-19

Dans une prépublication qui n’a pas encore été révisée par un comité de lecture, des chercheurs d’Héma-Québec dirigés par le Dr Marc Germain et la Pr Renée Bazin et financés par le GTIC rendent compte des caractéristiques de donneurs de plasma dont les échantillons sont utilisés pour étudier l’immunité contre la COVID-19 au Québec.

2022-11-21T09:11:17-05:0021 novembre 2022|Études de séroprévalence|

La séroprévalence acquise par l’infection a continué d’augmenter en septembre, selon la Société canadienne du sang

Conformément à la prévalence continue des variants Omicron (essentiellement les sous-variants BA.4, BA.5 et BA.5), la séropositivité acquise par l’infection a continué d’augmenter chez les donneurs de sang, puisqu’elle a atteint 65,4 % à la fin de septembre par rapport à 60 % la dernière semaine d’août. Ces données proviennent de la Société canadienne du sang.

2022-11-16T09:38:35-05:0016 novembre 2022|Études de séroprévalence|

D’après des chercheurs du monde entier, les enquêtes de séroprévalence du SRAS-CoV-2 sont essentielles et doivent être maintenues

Un rapport publié dans la revue Annals of the New York Academy of Sciences, préparé avec la participation de l’équipe de Serotracker financée par le GTIC, présente les résultats du symposium Keystone d’avril 2022 sur les réussites et les difficultés de la pandémie de COVID-19. Rahul Arora, de l’Université de Calgary, y a participé à titre de représentant de l’initiative Serotracker financée par le GTIC.

2022-10-25T09:53:55-04:0025 octobre 2022|Études de séroprévalence|

Une analyse systématique des dosages sérologiques utilisés dans les enquêtes de séroprévalence de la COVID-19

Selon une analyse systématique réalisée par l’équipe de SeroTracker financée par le GTIC et qui a été prépubliée, c’est-à-dire qu’elle n’a pas encore été révisée par un comité de lecture, d’après des évaluations effectuées par des tiers ou indépendantes de celles des fabricants, ceux-ci semblent surévaluer la sensibilité et la spécificité de leurs dosages sérologiques qui visent le SRAS-CoV-2.

2022-10-25T09:52:00-04:0025 octobre 2022|Études de séroprévalence|

Il est crucial de mesurer qui a participé à une étude de séroprévalence

Selon une étude publiée dans l’International Journal of Epidemiology, l’équipe de l’étude SeroTracker financée par le GTIC, à laquelle participe le Pr Rahyl Arora de l’Université de Calgary, a contribué à démontrer que seulement 70 % des personnes invitées à participer à des études de séroprévalence s’y sont effectivement inscrites.

2022-10-11T11:41:55-04:0011 octobre 2022|Études de séroprévalence|

Une analyse systématique et une méta-analyse de la séroprévalence du SRAS-CoV-2 en Afrique

Dans une analyse systématique de la revue BMJ Global Health, Rahul Arora, candidat au doctorat de l’Université de Calgary, et l’équipe de la plateforme SeroTracker, qui est financée par le GTIC, ont estimé que la séroprévalence (découlant de l’infection ou de la vaccination) s’élevait à 65,1 % en Afrique entre juillet et septembre 2021.

2022-09-27T13:28:09-04:0027 septembre 2022|Études de séroprévalence|

L’incidence de l’infection par le variant Omicron du SRAS-CoV-2 chez les adultes canadiens

Dans une lettre publiée par le New England Journal of Medicine, l’étude Ab-C, financée par le GTIC et dirigée par le Dr Prabhat Jha de l’Université de Toronto, a quantifié l’incidence de SRAS-CoV-2 chez des adultes canadiens membres du Forum Angus Reid pendant la vague du variant Omicron (BA.1/1.1).

2022-05-24T12:33:34-04:0024 mai 2022|Études de séroprévalence|
Aller en haut de la page