Optimisation des tests immunologiques

Des chercheurs de Vancouver mettent au point un test quantitatif de charge virale quantitative du SRAS-CoV-2

Un groupe de chercheurs de l’Université Simon Fraser, du BC Centre for Excellence in HIV/AIDS et du Providence Health Care dirigé par la Pre Zabrina Brumme, une chercheuse financée par le GTIC, a mis au point une méthode pour quantifier le taux de SRAS-CoV-2 dans des échantillons biologiques humains au moyen d’une technique appelée amplification [...]

Les gouttes de sang séché : une analyse

De nombreuses études sérologiques canadiennes font appel à l’analyse de gouttes de sang séché (GSS), un moyen pratique d’étudier la prévalence du SRAS-CoV-2 en population. Des dizaines de milliers de Canadiens ont reçu des trousses de GSS par la poste. Dans cette prépublication n’ayant pas encore été évaluée par un comité de lecture, des [...]

Une nouvelle stratégie de dépistage pour déceler rapidement les variants inquiétants du SRAS-CoV-2

Avec l’évolution de la pandémie, il devient de plus en plus important d’adapter systématiquement les capacités de dépistage de tous les variants inquiétants. Dans un récent article, le Dr Marc Romney, un chercheur financé par le GTIC, et son équipe de l’Université de la Colombie-Britannique ont proposé une nouvelle stratégie de dépistage rapide des [...]

Les estimations des enquêtes de séroprévalence sont entachées par la baisse des anticorps anti-nucléocapsides

Des chercheurs de Santé publique Ontario et de l’École de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto ont découvert une baisse du nombre d’échantillons contenant des anticorps détectables au fil du temps d’après les dosages des IgG anti-SARS-CoV-2 sur les systèmes Architect d’Abbott, mais pas d’après les dosages des IgG VITROS anti-SARS-CoV-2 d’Ortho-Clinical Diagnostics. L’étude démontre une variabilité au potentiel significatif entre les tests, qui peut donner l’impression d’une diminution graduelle de la protection contre la COVID-19.

Aller en haut de la page