Travailleurs de la santé

Les facteurs de risque associés à l’infection par le SRAS-CoV-2 au sein du personnel de la santé canadien

Ce texte, rédigé par des membres du secrétariat du GTIC, résume l’article suivant : Coleman BL, Langley JM, McNeil S, Valiquette L, Vanderkooi O, Harrison R, Mubareka S, Muller M, Katz K, Loeb M, Powis J, Cooper C, Arnoldo S, Nadarajah J, Smieja M, Gingras A-C, Bennett S, Policelli J, Bowdish D, McGeer A. Risk [...]

2022-10-25T09:56:54-04:0025 octobre 2022|Travailleurs de la santé|

Les cas de COVID-19 au sein du personnel des établissements collectifs selon les quartiers de résidence et les déterminants sociaux et culturels

D’après une étude financée par le GTIC et publiée dans la revue JMIR Public Health and Surveillance, par rapport à d’autres travailleurs de la santé, les cas de COVID-19 au sein du personnel des établissements de soins de longue durée, des maisons de retraite et des refuges reflètent une plus grande inégalité attribuable aux déterminants sociaux et structurels.

2022-10-17T15:20:12-04:0017 octobre 2022|Travailleurs de la santé|

Après la vaccination, les taux d’anticorps réduisent le risque de COVID-19, y compris par le variant Omicron

Selon une étude publiée dans la revue The Journal of Infectious Diseases par des chercheurs financés par le GTIC, les Drs Brian Grunau et David Goldfarb et la Pre Agatha Jassem de l’Université de la Colombie-Britannique, de même que les Prs Sheila O’Brien et Steven Drews de la Société canadienne du sang, des taux d’anticorps plus élevés contre le SRAS-CoV-2 original (sauvage) sont associés à une importante diminution du risque d’infections subséquentes par les variants du SRAS-CoV-2, à la fois avant et pendant l’ère du variant Omicron.

2022-10-17T11:43:17-04:0017 octobre 2022|Travailleurs de la santé|

Les directives de prévention et de contrôle de la COVID-19 peuvent être ambiguës pour les étudiants en médecine dentaire

D’après une étude financée par le GTIC, publiée dans l’International Dental Journal et dirigée par le Dr Paul Allison de l’Université McGill, les stratégies de prévention et de contrôle de la COVID-19 divergent beaucoup entre les écoles de médecine dentaire du Canada.

2022-10-11T11:43:44-04:0011 octobre 2022|Travailleurs de la santé|

La transmission asymptomatique du SRAS-CoV-2 n’est pas très courante chez les étudiants du secteur de la santé

Selon une étude dirigée par la Dre Anne Ellis de l’Université Queen’s, financée par le GTIC, en prépublication et donc en cours d’examen par un comité de lecture, malgré un risque élevé d’exposition en raison de leur âge et de leurs études dans le milieu de la santé, très peu d’étudiants du secteur de la santé de Kingston, en Ontario, ont obtenu un résultat positif au SRAS-CoV-2 pendant les trois premières vagues de la pandémie de COVID-19, même sans symptômes.

2022-09-27T10:25:23-04:0027 septembre 2022|Travailleurs de la santé|

Un cas de réinfection par le variant Omicron malgré une vaccination à jour contre la COVID-19

Selon un récent rapport de cas désormais publié dans Frontiers in Immunology, il est possible d’être réinfecté par le variant Omicron, c’est-à-dire de contracter deux infections distinctes à au moins 90 jours d’intervalle, même chez des personnes pleinement vaccinées ayant une réponse immunitaire moyenne.

2022-09-13T12:36:51-04:0012 septembre 2022|Travailleurs de la santé|

Le personnel paramédical non vacciné est plus vulnérable à la COVID-19

Dans le cadre de l’étude CORSIP (acronyme anglais de risques professionnels, séroprévalence et immunité liés à la COVID-19 chez les membres du personnel paramédical), les Drs Brian Grunau et David Goldfarb (Université de la Colombie-Britannique), des chercheurs financés par le GTIC, n’ont pas constaté de plus fort risque de SRAS-CoV-2 chez les membres du personnel paramédical, avant la vague Omicron, que dans un groupe témoin de donneurs de sang.

2022-07-19T10:12:35-04:0019 juillet 2022|Travailleurs de la santé|

La réinfection par le SRAS-CoV-2 était rare chez les travailleurs de la santé avant l’émergence du variant Omicron

Dans un article de la revue Influenza and Other Respiratory Viruses, la Dre Caroline Quach-Thanh, une chercheuse financée par le GTIC de l’Université de Montréal, et d’autres membres du projet REinfection in COVID‐19 Estimation of Risk (RECOVER) ont réalisé une étude chez des travailleurs de la santé canadiens qui ont déjà été atteints d’une infection par le SRAS-CoV-2 diagnostiquée, pour mieux comprendre la vulnérabilité à la réinfection.

2022-05-17T10:54:49-04:0017 mai 2022|Travailleurs de la santé|
Aller en haut de la page