Travailleurs de la santé

La réinfection par le SRAS-CoV-2 était rare chez les travailleurs de la santé avant l’émergence du variant Omicron

Dans un article de la revue Influenza and Other Respiratory Viruses, la Dre Caroline Quach-Thanh, une chercheuse financée par le GTIC de l’Université de Montréal, et d’autres membres du projet REinfection in COVID‐19 Estimation of Risk (RECOVER) ont réalisé une étude chez des travailleurs de la santé canadiens qui ont déjà été atteints d’une infection par le SRAS-CoV-2 diagnostiquée, pour mieux comprendre la vulnérabilité à la réinfection.

2022-05-17T10:54:49-04:0017 mai 2022|Travailleurs de la santé|

La réinfection par le SRAS-CoV-2 était rare chez les travailleurs de la santé avant l’émergence du variant omicron

Dans une prépublication qui n’a pas encore été révisée par un comité de lecture, la Dre Caroline Quach-Thanh, une chercheuse financée par le GTIC de l’Université de Montréal, et ses collègues ont réalisé une étude chez les travailleurs de la santé canadiens qui ont déjà été atteints d’une infection par le SRAS-CoV-2 diagnostiquée, pour mieux comprendre la vulnérabilité à la réinfection.

2022-04-18T08:35:43-04:0015 février 2022|Travailleurs de la santé|

Retarder la deuxième dose du vaccin à ARNm contre la COVID-19 entraîne une réponse immunitaire plus forte

La première étude évaluée par des pairs en Amérique du Nord portant sur la période entre la première et la deuxième dose des vaccins à ARNm contre la COVID-19 montre qu'un intervalle entre les doses plus long entraîne une réponse immunitaire plus forte. L'étude est financée par le gouvernement du Canada par l'intermédiaire de [...]

Une étude auprès de paramédics canadiens confirme la supériorité d’intervalles plus longs entre les doses des vaccins

De nouvelles données probantes tirées d’une étude financée par le GTIC auprès de paramédics canadiens démontrent que deux doses d’un vaccin à ARNm administrées à six à sept semaines d’intervalle produisent de plus forts taux d’anticorps que si elles sont administrées à trois à quatre semaines d’intervalle, conformément aux recommandations des fabricants.

2022-04-18T08:35:35-04:0029 novembre 2021|Travailleurs de la santé|

La santé mentale et la satisfaction de vivre en baisse chez les paramédics canadiens pendant la pandémie de COVID-19

Dans cette recherche financée par le GTIC, la Pre Tracy Kirkham et l’étudiant au postdoctorat Christopher MacDonald, tous deux de l’Université de Toronto, et leurs collègues ont découvert que la pandémie de COVID-19 avait eu des effets négatifs sur les paramédics canadiens en 2021, y compris une réduction de la satisfaction de vivre, de la [...]

2021-11-11T10:48:03-05:008 novembre 2021|Travailleurs de la santé|
Aller en haut de la page