Travailleurs de la santé

Les taux d’anticorps anti-SRAS-CoV-2 ont augmenté chez les travailleurs de la santé canadiens à chaque dose de vaccin, puis se sont atténués au fil du temps

D’après une étude financée par le GTIC réalisée auprès de travailleurs de la santé canadiens, parue dans la revue Vaccine, les taux d’IgG anti-RBD (domaine de liaison du récepteur) du SRAS-CoV-2 ont augmenté après chaque dose de vaccin contre la COVID-19 et après une première infection par le SRAS-CoV-2.

2024-02-12T16:47:08-05:0012 février 2024|Travailleurs de la santé|

Les travailleurs de la santé présentaient une plus forte incidence d’infection par le SRAS-CoV-2 et de détresse psychologique que la population générale

Une étude financée par le GTIC publiée dans la Revue canadienne de santé publique a établi que les travailleurs de la santé (TdS) de l’Alberta présentaient une plus forte incidence à la fois d’infection par le SRAS-CoV-2 et de détresse psychologique que les membres de la communauté vus lors de consultations médicales, appariés selon le sexe, l’âge et la situation géographique.

2024-01-30T09:38:07-05:0029 janvier 2024|Travailleurs de la santé|

Une communication claire de la part des organismes de réglementation est capitale pour que les dentistes puissent se protéger et protéger leurs patients et la communauté pendant la pandémie

Une étude financée par le GTIC publiée dans la revue Community Dentistry and Oral Epidemiology a fait ressortir les commentaires négatifs des dentistes canadiens envers les communications sur la COVID-19 relatives aux risques pour la santé et envers les directives sanitaires émises par les organismes de réglementation.

2024-01-29T16:22:14-05:0029 janvier 2024|Travailleurs de la santé|

Les travailleurs de la santé ont demandé plus de soutien en santé mentale au fur et à mesure de l’évolution de la pandémie

Une étude financée par le GTIC parue en prépublication et qui n’a pas encore été révisée par un comité de lecture a établi que les travailleurs de la santé (TdS) ont déclaré une plus grande disponibilité et un plus grand usage des mesures de soutien en santé mentale au fur et à mesure de l’évolution de la pandémie.

2024-01-15T21:56:43-05:0015 janvier 2024|Travailleurs de la santé|

Les taux d’anticorps anti-SRAS-CoV-2 ont augmenté chez les travailleurs de la santé canadiens à chaque dose de vaccin, puis se sont atténués au fil du temps

Une étude financée par le GTIC réalisée auprès de travailleurs de la santé canadiens, qui est parue en prépublication et n’a donc pas été révisée par un comité de lecture, a démontré que les taux d’IgG anti-RBD (domaine de liaison du récepteur) du SRAS-CoV-2 ont augmenté après chaque dose de vaccin contre la COVID-19 et après une première infection par le SRAS-CoV-2.

2023-10-03T10:20:11-04:003 octobre 2023|Travailleurs de la santé|

Les travailleurs de la santé ont présenté une incidence plus élevée d’infection par le SRAS-CoV-2 et de troubles de santé mentale que la population générale

Une étude financée par le GTIC qui est parue en prépublication et n’a donc pas été révisée par un comité de lecture a établi que les travailleurs de la santé (TdS) de l’Alberta présentaient une incidence plus élevée à la fois d’infection par le SRAS-CoV-2 et de troubles de santé mentale que les membres de la communauté (sujets témoins) vus lors de consultations médicales avant la pandémie, appariés selon le sexe, l’âge et le lieu géographique.

2023-10-03T10:18:43-04:003 octobre 2023|Travailleurs de la santé|

La vaccination contribue à réduire l’absentéisme en milieu de travail chez les travailleurs de la santé canadiens

Les résultats d’une étude financée par le GTIC, publiés dans le Journal of Occupation and Environmental Medicine, ont établi que les travailleurs de la santé canadiens qui ont obtenu un résultat positif à l’infection par le SRAS-CoV-2 et étaient vaccinés contre la COVID-19 s’absentaient moins du travail.

2023-09-05T16:28:52-04:005 septembre 2023|Travailleurs de la santé|

L’échelle du syndrome d’anxiété lié à la COVID-19 est valable pour évaluer l’anxiété chez les dentistes canadiens

Les résultats d’une étude financée par le GTIC, publiés dans la revue Clinical Psychology and Psychotherapy, démontrent que les versions française et anglaise de l’échelle du syndrome d’anxiété lié à la COVID-19 (C-19ASS) sont toutes deux valables et fiables pour mesurer l’anxiété liée à la COVID-19 chez les dentistes canadiens.

2023-07-12T15:27:40-04:0012 juillet 2023|Travailleurs de la santé|
Aller en haut de la page