Surveillance des vaccins généralisée

Les effets secondaires des vaccins après une infection par le SRAS-CoV-2

Une étude financée par le GTIC et le Réseau canadien de recherche sur l’immunisation (RCRI) publiée dans la revue Clinical Infectious Diseases démontre que les adultes qui avaient déjà souffert d’une infection par le SRAS-CoV-2 modérée ou grave étaient plus susceptibles de ressentir des effets secondaires après leur première dose de vaccin.

L’efficacité des vaccins contre la COVID-19 dans le temps avant l’émergence d’Omicron

D’après une étude financée par le GTIC, publiée dans la revue Open Forum Infectious Diseases et dirigée par le Dr Jeffrey Kwong de l’Université de Toronto pour le compte du Réseau canadien de recherche sur l’immunisation (CIRN), avant l’émergence du variant Omicron, l’efficacité de deux doses de vaccin contre la COVID-19 s’affaiblissait au fil du temps, mais demeurait élevée contre de graves résultats cliniques sur une période de 11 mois (de janvier à novembre 2021).

L’efficacité des vaccins contre l’infection symptomatique et les résultats cliniques graves causés par les variants Omicron ou Delta de la COVID-19

elon une étude financée par le GTIC, dirigée par le Dr Jeff Kwong de l’Université de Toronto et publiée dans la revue JAMA Network Open, deux doses d’un vaccin contre la COVID-19 étaient hautement efficaces contre une infection symptomatique par le variant Delta, mais l’étaient moins et pendant moins longtemps contre l’infection par le variant Omicron.

L’efficacité des vaccins contre la COVID-19 à prévenir les hospitalisations et les décès au Canada avant l’émergence d’Omicron

Dans un article publié par la revue Clinical Infectious Diseases, les Drs Jeff Kwong de l’Université de Toronto), Gaston de Serres, de l’Institut national de santé publique du Québec, et Mel Krajden, de l’Université de la Colombie-Britannique, qui sont des chercheurs financés par le GTIC, démontrent que deux doses de vaccins à ARNm ou du vaccin à vecteur viral ChAdOx1 (vaccin Vaxzevria ou COVIDSHIELD d’AstraZeneca) conféraient une excellente protection contre les résultats cliniques graves (hospitalisation ou décès) de la COVID-19 pendant la période qui a précédé l’émergence du variant Omicron.

Une troisième dose de vaccin accroît la réponse des anticorps, particulièrement chez les personnes âgées

Le manuscrit d’une étude financée par le GTIC en prépublication (c’est-à-dire qu’elle n’est pas révisée par un comité de lecture), réalisée par le Dr Marc Romney (Université de la Colombie-Britannique) et les Prs Zabrina Brumme et Mark Brockman (Université Simon Fraser), a démontré qu’une troisième dose de vaccin à ARNm améliore considérablement l’ampleur et la durabilité des réponses contre les anticorps chez les personnes âgées (de plus de 70 ans) qui n’ont jamais contracté la COVID-19.

L’évaluation des taux prépandémiques de certaines affections médicales pour éclairer la surveillance actuelle de l’innocuité vaccinale contre la COVID-19

L’équipe d’une étude désormais publiée dans Vaccine et dirigée par le Dr Jeff Kwong, un chercheur de l’IC/ES, a retracé l’incidence de neuf affections différentes dans les cinq années précédant la pandémie (2015 à 2019) et pendant la première année de la pandémie (2020).

Intentions et perceptions en matière de vaccination parmi le personnel des écoles publiques de la région métropolitaine de Vancouver

Dans un article publié dans Frontiers in Public Health, des chercheurs financés par le GTIC, le Dr Pascal Lavoie et les Pres Louise Mâsse et Allison Watts, et certains de leurs collègues de l’Université de la Colombie-Britannique, ont étudié les facteurs associés à l’intention de se faire vacciner contre la COVID-19, ainsi que le sentiment d’urgence à se faire vacciner, parmi le personnel scolaire.

La hausse de l’immunité acquise par l’infection ralentit au début de mars

Voici un résumé, rédigé par des membres du Secrétariat du GTIC, du rapport que la Société canadienne du sang a présenté au GTIC publié à la mi-mars 2022, sur les données recueillies lors de dons de sang. Les conclusions ou les résultats contenus dans la recherche ne reflètent pas nécessairement les opinions de tous [...]

L’efficacité des vaccins contre la COVID-19 à prévenir les hospitalisations et les décès au Canada

Des chercheurs financés par le GTIC, soit les Drs Jeff Kwong de l’Université de Toronto, Gaston de Serres de l’Institut national de santé publique du Québec et Mel Krajden de l’Université de la Colombie-Britannique, ont découvert que deux doses des vaccins à ARNm ou à vecteur viral confèrent une excellente protection contre les résultats cliniques graves (hospitalisation ou décès) de la COVID-19.

Aller en haut de la page