Résultats de la recherche du GTIC

Résultats de la recherche du GTIC2022-01-27T09:24:27-05:00

Les ravages de la COVID-19 chez les Sud-Asiatiques habitant en Ontario

Près du quart (23,6 %) d’un groupe de Sud-Asiatiques qui habitaient surtout dans la région de Peel, en Ontario, a présenté des manifestations d’infection antérieure par le SRAS-CoV-2 à la fin de la troisième vague de la pandémie en juillet 2021, d’après l’étude financée par le GTIC parue dans le Journal de l’Association médicale canadienne (JAMC) Open.

5 juillet 2022|Populations géographiques & prioritaires|

La technique d’analyse du génome entier pour accélérer le séquençage du SRAS-CoV-2

Une récente étude financée par le GTIC, qui a été publiée dans le Journal of Applied Laboratory Medicine et réalisée par les Prs Marco Marra et Steven Jones et le Dr Marc Romney (Université de la Colombie-Britannique), démontre une optimisation du processus de séquençage à haut débit du génome entier des échantillons de SRAS-CoV-2.

4 juillet 2022|Optimisation des tests immunologiques|

Un modèle in vivo pour évaluer comment rendre le traitement à base de plasma de convalescents plus efficace contre la COVID-19

Le traitement à base de plasma de convalescents, c’est-à-dire l’utilisation de plasma qui contient des anticorps anti-SRAS-CoV-2 prélevés sur des personnes rétablies, a donné des résultats mitigés pour le traitement des personnes âgées ou immunosupprimées atteintes d’une COVID-19 grave.

4 juillet 2022|Science immunitaire|

Les receveurs d’une transplantation rénale ne produisent pas une réponse aussi vigoureuse des anticorps du vaccin contre la COVID-19 que les personnes en bonne santé

Une étude prépubliée, qui n’a donc pas encore été révisée par un comité de lecture, et qui est financée par le GTIC a révélé que seulement 45 % des receveurs d’une transplantation rénale (RTR) ont développé des anticorps neutralisants spécifiques à Omicron un mois après une troisième dose de vaccin.

Chez les personnes atteintes du VIH, la longévité des anticorps est normale après la double vaccination contre la COVID-19, et forte après une troisième dose

Ce texte, rédigé par des membres du secrétariat du GTIC, résume l’article suivant : Lapointe HR, Mwimanzi F, Cheung PK, Sang Y, Yaseen F, Umviligihozo G, Kalikawe R, Speckmaier S, Moran-Garcia N, Datwani S, Duncan MC, Agafitei O, Ennis S, Young L, Ali H, Ganase B, Omondi FH, Dong W, Toy J, Sereda P, Burns L, Costiniuk CT, Cooper C, Anis A, Leung V, Holmes [...]

De nouvelles données sur la vaccination contre la COVID-19 pendant la grossesse en Ontario

Selon un rapport du Registre et réseau des bons résultats dès la naissance de l’Ontario (BORN Ontario), dirigé par la Pre Deshayne Fell, une chercheuse du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) et de l’Université d’Ottawa qui est financée par le GTIC, 81,3 % des personnes de cette province qui étaient enceintes en mars 2022 avaient reçu au moins une dose de vaccin avant ou pendant leur grossesse.

20 juin 2022|Populations géographiques & prioritaires|

Les troisième et quatrième doses de vaccin assurent une hausse efficace des taux d’anticorps à la mi-mai chez les donneurs de sang âgés, révèle la Société canadienne du sang

Comme le laissait présager la transmission continue des variants Omicron en circulation, la séropositivité acquise par l’infection (mesurée d’après le taux d’anticorps anti-N) a augmenté graduellement chez les donneurs de sang au début de mai, passant de 40 % à la fin du mois d’avril à 46 % à la mi-mai, selon les données les plus récentes de la Société canadienne du sang.

20 juin 2022|Population générale|
Aller en haut de la page